Saint Patrice du Désert

Fléchage :  P   < TÉLÉCHARGER LA FICHE >

Durée : 3h00 - 
Distance : 12,3 Km - 
Dénivelé : 50 m - 
Chemin de terre : 60% - 
Balisage : en cours - 
Difficulté : Circuit à éviter en hiver ou après de fortes pluies - 

Attention à la chasse de fin septembre à fin février -
Franchir une rivière sur deux poteaux - 


Marcheurs, (GR22 ou circuit de randonnée), cyclistes (qui suivent la Véloscénie) et cavaliers se rencontrent sous cette halle accueillante construite en 2014. Vous pourrez y pique-niquer ou vous y reposer à l’abri. (Toilettes sous la halle).
 


Mairie : ouverte le mardi après-midi et le samedi matin : 02 33 37 16 06

DEscription

Départ à l’église. Près du calvaire, prendre le chemin direction Le Boulay La Brousse. 

Après Le Boulay, suivre la Brousse jusqu’à la fin de la route.

Prendre le chemin de terre dans le prolongement. 

Poursuivre jusqu’à la route goudronnée au lieu-dit La Blivière

Tourner à gauche sur la route. 

Au Fieu, obliquer à droite dans un petit chemin goudronné qui se poursuit par un chemin de terre. 

Le chemin débouche sur la D553 ; prendre à gauche.

Continuer tout droit jusqu’à la D151.

Tourner à droite sur la route. 

Prendre le premier chemin à droite.

Poursuivre sur le chemin qui oblique à droite.

Tourner à gauche sur le chemin goudronné puis de nouveau à gauche sur la petite route.

Le premier chemin à droite est le départ de la variante. (balisage GR).

Passer devant la Villa du Fourneau face à l’étang.  

Prendre le premier chemin à gauche. Suivre le GR22.  

Emprunter le premier chemin praticable à droite. 

Arrivé à la route goudronnée, tourner à droite.  

A environ 1300m, à gauche, se trouve le château du Petit Jard. 

Poursuivre et à la sortie du village du « Greffier », suivre à gauche la direction du Bisson.  Continuer. 

Franchir la rivière La Gourbe sur deux poteaux. 

Arrivé sur  la D241, tourner à droite jusqu’à la Melletière.  

A la Melletière, deux possibilités : rejoindre le bourg de St Patrice à  droite ou continuer tout droit jusqu’à la maison du maître de Forge (Cossé) et revenir à la Melletière puis rejoindre le bourg, à gauche.

L'église

Dans l’église remaniée au XIXè siècle, vous pourrez voir :
-Autels secondaires en bois peint du XVIIè
-Statues de Ste Barbe du XVIIIè, patronne des mineurs et de St Eloi,  patron des forgerons
-Pierres tombales en fonte d’un maître de Forges et de son fils
-Fonts baptismaux en granit du XVIIè
Les murs de l’église et de nombreuses maisons sont en grès, roche du sous-sol. Les entourages de portes et fenêtres sont en granit, roche plus facile à tailler.
 

Villa du Fourneau

Au sol vous verrez des laitiers (résidus de la fusion du minerai de fer dans le haut fourneau). 

Ils ont été utilisés pour l’enduit de la Villa du Fourneau (propriété privée)
 

L'étang

L’étang de la Vie dit du Petit Jard (23ha-propriété privée) est un des plus grands étangs du département. 

On peut y voir des grèbes huppés, des hérons, des poules d’eau. 

Quelques aigrettes et balbuzards pêcheurs, sarcelles d’hiver et canards milouin y font une halte.
 

La Forge

L’étang a sans doute été créé au Moyen Age. 

Il a assuré l’énergie hydraulique nécessaire aux installations pour traiter le minerai de fer. 

Le minerai était extrait à ciel ouvert, au Grand Jard à 2 km ou transporté depuis Rânes à 17 km. 

Le fourneau, dont les vestiges ne sont pratiquement plus visibles, était complété par un bocambre, machine à écraser le minerai dont subsistent deux piliers massifs. 

Le charbon de bois pour alimenter le haut fourneau était entreposé dans la grange du XVIe.

La fonte était transportée en attelage sur le site de Cossé  pour être transformée grâce à l’existence d’une affinerie.

Cossé fut en activité de 1580 à 1835.

Il fut le théâtre d’une bataille mémorable en janvier 1800, dernière bataille de la contre-révolution. 

Cette bataille opposa les chouans menés par de Frotté aux républicains.

Château du Petit Jard

(propriété privée)

Ancien relais de chasse construit en style néo-gothique dans les années 1860 par les ancêtres des propriétaires actuels, il est inscrit aux monuments historiques depuis 2005 pour le logis principal et ses dépendances. (cf site)

La maison du Maître de Forges de Cossé

La Maison du maître de Forges de Cossé (propriété privée) du XVIIIè remaniée au XIXè

Chêne de Cossé : Il aurait entre 400 et 500 ans. 

Il a été classé en 1926 parmi les sites et monuments naturels.

Profil altimetrique

VOS COMMENTAIRES SUR CETTE RANDONNÉE < ici >

Aidez-nous à améliorer nos circuits de randonnées, n'hésitez pas à nous remonter vos remarques et commentaires < ici >.