Antoigny ( Commune de la Ferté-Macé )

Circuit   A   < TÉLÉCHARGER LA FICHE >

Durée : 2h30 - 
Distance : 8 Km  - 
Dénivelé :  105 m - 
Chemin de terre :  50% - 
Balisage : en cours  - 
Difficulté : Moyen - 

Prévoir de bonnes chaussures de randonnée 
Le terrain peut être glissant 
Il est accidenté à un endroit 

Parcours et paysages variés :
·  bocage
·  forêts
·  rivière
·  landes
·  tourbière
·  Gorges
1/2 du circuit en campagne et 1/2 en forêt

 Mairie : 02 33 37 14  91, ouvert lundi/jeudi 17h-19h

description

  1. Départ Mairie.
    En allant vers l’église, emprunter le premier chemin à gauche. 
    Au premier croisement, tourner à droite.

  2. Traverser la D270 direction « Le Plessis ».
    Dans le virage, s’engager dans un tout petit chemin difficile à voir (pancarte « Pêcheurs préservez les clôtures »).

  3. Au croisement suivant, partir à droite sur la route goudronnée.
    Continuer tout droit, à la patte d’oie prendre le chemin du milieu.
    Gagner la Fontaine Chaude.

  4. Tout de suite après, suivre le sentier des gorges à gauche.
    A l’étape 5 du circuit découverte des gorges, obliquer à droite.
    Prendre à gauche au bout du chemin.
    Remonter et traverser le fossé.
    Continuer avec le fossé sur sa gauche.
    Tourner à gauche parcelle 64.
    Au prochain croisement 2 options :
    • Continuer le chemin sur la droite. Vous arrivez à un parking. Prendre à gauche jusqu’à la Vallée de la Cour.
    • Continuer le GR 22 jusqu’à la Vallée de la Cour. C’est plus court mais un peu accidenté.

  5. Emprunter à gauche la D270 sur 800m.
    Tourner à gauche direction « Bruyère Marot ».
    Traverser ce village.
    Continuer jusqu’au prochain croisement.

  6. Tourner à droite, prendre le chemin et revenir au « Plessis ». 
    Prendre à gauche, vous arrivez à l’église puis à droite, vous rejoignez votre point de départ.

Possibilités: pique-nique et aire de jeux près de la mairie.

Les Gorges de villiers

Plan du site et circuit de découverte.

Géologie : Dans le prolongement du massif forestier des Andaines, les Gorges de Villiers sont situées sur une barre de grès armoricain qui domine les plaines de l’Orne et de la Mayenne. La formation d’une faille et le creusement de celle-ci par un cours d’eau ont conduit à la formation de ces gorges.

Dépliants guide Gorges de Villiers < Télécharger le dépliant >

Ce dépliant réalisé par le Conseil départemental de l’Orne présente les différents points d’intérêt (faune, flore, légende) à découvrir le long du sentier de découverte des Gorges de Villiers.
Il est disponible en libre-service à l’entrée du site. 

Carnet du petit naturaliste des Gorges de Villiers < Télécharger le carnet >

Réalisé par le Conseil départemental de l’Orne en partenariat avec le Parc Normandie-Maine, ce petit ouvrage richement illustré et complété de jeux et de questions est destiné aux scolaires et grand public pour la découverte des secrets des Gorges de Villiers.

Ce document est disponible au Conseil départemental de l’Orne et dans l’Office de tourisme de La Ferté-Macé au tarif de 1€.

Dans la même collection , 5 autres sites sont à découvrir (Marais du Grand Hazé, Tourbière des Petits Riaux, La Roche d’Oëtre et les Gorges de la Rouvre, Le Coteau de la Butte, Le Vaudobin)

Le Pierrier

L’alternance de glaciations et de réchauffements à l’ère quaternaire (-2 millions d’années à -100000 ans) a provoqué le détachement des blocs rocheux. 
Ce phénomène, nommé gélifraction a permis la formation de cet éboulis rocheux. 
C’est le royaume des mousses et lichens. 
Ces organismes sont composés de l’association d’une algue et d’un champignon.

tourbière

Marécage où se forme la tourbe formée par la décomposition partielle des végétaux. Les mousses (sphaignes) peuvent retenir 30 fois leur poids en eau. On y trouve des plantes rares ex: le comaret ou linaigrette à feuilles étroites

Sur le chemin, principalement en juillet et août, vous apprendrez à reconnaitre la callune de la bruyère.
Les feuilles de la callune ressemblent à de petites écailles. Celles de la bruyère ressemblent à de petites aiguilles.

Chaude Fontaine

La température constante de l’eau ne dépasse pas les 15°.L’eau , venue des profondeurs granitiques garde cette température constante toute l’année, ce qui semble chaud en hiver.
Des chapelets de bulles remontent à la surface. 
Ces bulles contiennent différents gaz comme l’azote, l’argon ou l’hélium.
 

Vallée de la cour

Vallée de la Cour
En 1864, Céleste Frébet obtient  l’autorisation d’aménager un étang et une retenue d’eau.
Il installe une filature et  un tissage actionnés par la vapeur  et la force hydraulique.
Fermeture fin XIX° siècle (cf roue sur le pignon )
Elle a été ensuite transformée en fabrique de blocs de glace puis en discothèque et maintenant en gîtes avec une location de salle de plus de 250 personnes.
Point de départ de nombreuses randonnées balisées .

La Mairie, L'église

Eglise du XVIIème siècle en granit (sous Louis XIV)à nef et choeur rustiques.
Son clocher daté de 1693 est garni d'une niche avec un Saint Martin au pauvre en pierre peinte du XVIème siècle (copie en pierre de l'Original en bois de pommier placé à l'intérieur de l'église).
Les 3 autels forment un ensemble fort décoratif du XVIIème siècle ; en bois polychrome. 
Ils sont ornés de colonnes torsadées, de descentes de guirlandes et de petits frontons.
Au grand autel : tableau du XIXème siècle représentant l'Assomption.
 
Possibilité de pique-nique près de la mairie dans l’aire de jeux.

Profil altimetrique

VOS COMMENTAIRES SUR CETTE RANDONNÉE < ici >

Aidez-nous à améliorer nos circuits de randonnées, n'hésitez pas à nous remonter vos remarques et commentaires < ici >.